Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par AlainLequien

2011_07200002.JPGEn descendant dans le Bordelais voir le patriarche (95 ans) et son épouse, petit passage à Ternant entre Luzy et Bourbon-Lancy. Petite localité de quelques centaines d'habitants, à la limite du Nivernais, son église paroissiale Saint-Roch possède deux beaux retables en bois sculpté de l'école flamande du milieu du XVe siècle, classés monuments historiques en 1881. Ils furent commandés par la famille de Ternant, dont Philippe, chevalier de la Toison d'Or, chambellan de Philippe le Bon, duc de Bourgogne.

Le premier, le retable de la Vierge fait 3,15 m de large pour 1,58 m de haut. On y voit, à l'extrême gauche, Philippe de Ternant portant la fameuse Toison d'Or en compagnie de saint Jean Baptiste, tandis que son épouse Isabeau de Roye, demoiselle d'honneur de la duchesse Isabelle du Portugal, est à l'extrême droite en compagnie de sainte Catherine d'Alexandrie.  Ce retable raconte l'histoire de la Vierge Marie.

2011_07200001.JPG

Le second, le retable de la Passion, possède une largeur de 5,45 m sur 2,38 m de hauteur. Il fut certainement commandé par le fils de Philippe, Charles, compagnon d'enfance de Charles le Téméraire, duc de Bourgogne. Ce retable est consacré aux cycles de la Passion et de la Glorification du Christ. 

Si vous passez dans le coin, n'hésitez pas à aller les voir. C'est rare et cela vaut le coup d'oeil. Alain.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article