Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par AlainLequien

zoom_3972_Logo-climats-Bourgogne-L-copie-1.jpgLes climats du vignoble de Bourgogne : une nouvelle étape vers la reconnaissance au Patrimoine mondial.
L'UNESCO encourage la protection et la préservation du patrimoine culturel et naturel. Le Patrimoine mondial est l'appellation attribuée par l'UNESCO, à des lieux ou des monuments ayant une Valeur Exceptionnelle et Universelle.
Des lieux aussi divers que les Pyramides d'Egypte, le Grand Canyon et le Mont Saint-Michel, constituent le patrimoine de l'humanité. Cette protection fait l'objet d'un traité international intitulé Convention concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel, adopté par l'UNESCO en 1972
C’est un travail d’équipe qui a permis aux climats du vignoble de Bourgogne de franchir une étape décisive vendredi 20 janvier : être proposé par les Ministres de l’Ecologie et de la Culture, aux côtés de la Grotte ornée Chauvet-Pont d’Arc, à l’inscription au Patrimoine mondial de l’Unesco en juillet 2013.
Comme l’affirme Bernard PIVOT, président du comité de soutien à la candidature, « il ne s’agit pas seulement de distinguer un célèbre vignoble et ses vins universellement connus, mais aussi de reconnaître comme unique au monde la segmentation du sol de la Bourgogne viticole en « climats ». Ce sont des œuvres d’art dessinées sur le sol par les hommes et par le temps. »
C’est un grand merci que je voudrais adresser à toutes celles et ceux, aux près de 40 000 soutiens, qui croient en la légitimité de cette candidature. Leur mobilisation est non seulement l’expression de la notoriété universelle des vins des Côtes de Beaune et de Nuits mais également celle de l’attachement des habitants à leur histoire. Les inscrire au Patrimoine de l’humanité aidera à en affirmer la spécificité et à préserver le paysage situé entre deux villes d’art, Dijon et Beaune.
L’inscription sur la Liste du Patrimoine n’est néanmoins pas acquise : ce sont désormais les 21 Etats membres du Comité du Patrimoine mondial qui devront être convaincus du caractère exceptionnel et universel des climats de Bourgogne. C’est animée par la même détermination que l’équipe bourguignonne poursuivra son chemin.
A bientôt.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article