Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par AlainLequien

A lire dans quelques semaines dans mon nouvel ouvrage : les Nouveaux Mystères de la Saône-et-Loire - éditions de Borée

 

Eve-Autun-web.jpg   Eve est la mère des vivants mais aussi la compagne d’Adam sur laquelle le livre de la Genèse, fait retomber l’initiative et une grand part de la responsabilité du péché originel. Ainsi, les autorités religieuses ne manquèrent-elles pas de considérer les femmes comme des filles d’Eve séduisantes et dangereuses, des créatures inférieures que l’homme devait dominer pour ne pas se laisser entrainer dans ses instincts.

 

   Aucune figuration de cet état d’esprit n’est plus significative que cette Eve d’Autun sculptée au début du XIIe siècle. On y voit une Eve rampante, lascive, prenant appui sur ses genoux et sur les coudes au milieu de végétaux. On la dirait photographiée, prise sur le vif, au moment même où elle cueille un fruit qu’elle va offrir à son compagnon. Elle est belle et devait soulever l’admiration avec son corps nu, véritable modèle pour l’art symbolique qu’est l’art roman.

 

   Mais, comme cela arriva pour le tympan du Jugement dernier (voir ci-dessous), les chanoines devaient considérer ces deux tympans comme trop obscènes. Je dis bien ces deux tympans, car si l’on peut encore admirer celui d’Eve, on n’a toujours pas retrouvé celui d’Adam. Ces œuvres étaient uniques et certainement trop suggestives. C’était l’une des rares fois, peut-être même la seule, où Adam et Eve étaient représentés allongés, et non debout auprès de l’arbre de la Tentation.

Ils furent vendus par les chanoines à un entrepreneur qui en fit usage comme pierre de construction. C’est ainsi que l’on retrouva Eve dans les murs … d’une pharmacie autunoise.

 

   Quand à Adam ? Est-il toujours inséré dans un mur ? A-t-il été détruit ? Est-il dans une collection particulière, soigneusement conservé comme trésor familial ?  

   Peut-être qu’un jour, espérons-le pour l’art, il réapparaitra pour être mis à la disposition de tous.  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

clere j 20/08/2013 15:11

é points: eve a une attitude melancolique(comme daniel dans ce meme lieu) et le diable est present a l extrele droite il incline la branche du pommier
a titre d amusement lire les tribulation de cette oeuvre au musee des moulages a paris JC