Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par AlainLequien

307903389-gerard-berliner-il-laisse-louise-sans-voix Gérard,

Pendant de nombreuses années nous avons partagé la même passion de la musique, des belles choses, de l'art de la parole et de la rhétorique, mais aussi, au cours de nos longues discussions, nous avons tenté de refaire le monde avec des idées utopique, mais passionnantes.

Te rappelle-tu de ces nuits qui finissaient à 4 heures du matin tant notre passion nous emportait.

Quand tu venais chez nous, à Verneuil-sur-Seine, dans l'ancienne propriété de Jeanne Rozerot, la bien-aimée d'Emile Zola, nous avons partagé avec Pauline mon épouse, les enfants et ta copine des fous-rires.

Louise, dont tu chantais si bien la vie est en deuil, mais combien d'entre nous se rappelle cette belle chanson qui s'intitulait "le Messager", l'une de mes préférées.

Tu es parti bien vite alors que nous allions nous revoir après quelques années d'éloignement du à la vie trépignante que nous menions.

Tu es un homme d'honneur, et tu as rejoint cette belle étoile que tu aimais contempler.

Où que tu sois, tu es et restera dans nos coeurs.

Le tombeau des morts se trouve dans le coeur des vivants, et ton souvenir restera vivace.

Tchao mon frère, à bientôt.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article