Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par AlainLequien

webcrypte1.jpgDans la continuité de la journée familiale à Bussy-Rabutin, nous fûmes une bonne webcrypte4.jpgdizaine à nous rendre à la cité médiévale de Flavigny-sur-Ozerain, située à une dizaine de kilomètres d'Alésia.

Nous avons ainsi pu découvrir - ou redécouvrir - cette magnifique crypte carolingienne dont la beauté ne peut laisser indifférent. Non seulement le lieu est magique, mais quelle émotion peuvent déclencher en nous ces chapiteaux taillés dans la pierre par nos ancêtres et cette magnifique clé de voûte. Si les yeux sont déjà remplis de webcrypte6.jpgces belles choses, que dire de ces chants monastiques qui accompagnent la visite et qui ne peuvent que bouleverser en ouvrant tous nos sens.   

Le retour au quotidien s'effectue avec la dégustation - et quelques achats - dans webmaisonloup.jpgl'ancienne abbaye transformée en fabrique de ces fameux bonbons, les anis de Flavigny, qui sont connus et diffusés dans le monde entier. 

Certains d'entre nous partirent à la découverte de la cité médiévale avec ses rues étroites, ses grimpettes, la maison du donataire et celle du loup.

Avant de nous restaurer à la ferme-auberge, la visite de l'église gothique Saint-Genes s'imposait. En quelque sorte, se faire pardonner par avance de notre webegliseflavigny2.jpgfutur péché de gourmandise. Doté d'une acoustique étonnante, cet édifice très ancien fut reconstruit au XIIIe siècle, et entièrement restaurée au XVe siècle. Sa disposition webcollationflavigny.jpgest très rare. En effet, les bas côtés et les deux premières travées portent des tribunes desservies par des escaliers placés à l'extrémité orientale des collatéraux. Sans oublier la présence des stalles de bois d'inspiration compagnonnique. Et la présence d'anciennes peintures.

Puis, ce fut la dégustation de ces tartes paysannes  avant de rejoindre nos amis et le retour vers nos pénates. Une bien belle journée. A suivre...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article